ai_thunderhawk_01Comme je vous le dévoilais en fin d'année ici, j'ai absolument voulu finir le montage de mon Thunderhawk Aeronautica Imperialis avant de partir en vacances. Ainsi je débute l'année avec une escadrille Sea Dragon prête à être mise en couleur.

Mais avant d'attaquer ce boulot, je vous propose de vous donner mes impressions sur la bête !

Tout d'abord le montage est relativement aisé. Surtout comparé aux Titans Adeptus Titanicus. J'avais une petite appréhension à dire vrai mais au final cela s'est bien passé et cela a été relativement rapide si l'on considère la taille de la figurine.

Car celle-ci est imposante ! Le Thunderhawk est encore plus gros que les Eavy Bommers Orks et cela fait de lui la plus grosse figurine plastique de la gamme (il est cependant possible que le Mega Bommer en résine Forge World soit encore plus grand). Ceci étant dit il est quand même moins impressionnant que les unités lourdes des peaux-vertes qui fourmillent littéralement de détails (je vous en parlais ). Ici, Space Marine oblige, c'est beaucoup plus sobre.

ai_thunderhawk_02

On remarquera que la figurine peut être montée avec ou sans ses trains d'atterrissage sortis. J'ai pris l'option de les sortir afin de pouvoir poser l'engin au sol car comme je compte le déployer à Epic Armageddon également, je dois pouvoir le représenter sur le champ de bataille lorsqu'il s'est posé pour débarquer des troupes.

ai_thunderhawk_03

On notera que les ailettes au-dessus des ailes principales sont mobiles. Je ne suis pas certain que cela soit d'un grand intérêt car la majeure partie du temps, que ce soit sur l'ancienne figurine Epic ou sur les artworks officiels, elles sont représentées sagement repliées sur les ailes.

ai_thunderhawk_04

Au final, ce Thunderhawk est une belle pièce qui sera un excellent élément central au sein de mon escadrille Aeronautica Imperialis et qui sera parfaitement réutilisable à Epic Armageddon ! Y'a plus qu'à le peindre ! :)