deepwater_01

Vu au cinéma, Deepwater de Peter Berg avec Mark Wahlberg, Dylan O'Brien, Kate Hudson.

D’après l’incroyable histoire vraie de la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire.
La plateforme Deepwater Horizon tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu’à son bénéfice. Lorsque cette société décide contre l’avis des techniciens de la déplacer trop rapidement, il sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser... Le seul courage de Mike et ses collègues suffira-t-il à limiter les dégâts et sauver ce qui peut encore l’être ?

Le dernier film catastrophe que j'ai vu était San Andreas et c'était une catastrophe dans tous les sens du terme. J'avoue que je m'attendais au pire avec ce Deepwater et j'ai plutôt été agréablement surpris.

Basé sur des faits réels (tout le monde se souvient de ce désastre) et s'appuyant sur un casting solide, le film essaye de rester au plus près de la réalité : on nous met dans la peau des protagonistes dans une introduction qui a paru longue à certains mais qui était à mon avis nécessaire pour poser l'ambiance puis tout explose. A ce moment là nous pouvons assister à de nombreuses actions héroïques... sauf qu'on parle ici de vrais héros : pas de ceux qui sautent dans le brasier pour sauver la planète mais bien des vrais gens qui perdent un temps précieux pour guider d'autres survivants vers la sortie ou pour tenter de faire repartir l'électricité comme ils le peuvent.

deepwater_02

Bien entendu on n'échappe pas à certains clichés (oh les méchants de chez BP qui sont bien anglais et les gentils ouvriers locaux qui sont bien US) mais on sent que le réalisateur n'a pas voulu s'inscrire dans les films catastrophe hollywoodiens irréalistes et généralement complètement débiles.

C'est peut-être là qu'est paradoxalement la faiblesse du film, à la fin on est presque frustré par l'action qui se révèle un peu molle par rapport aux super productions habituelles. Ben oui, l'héroïsme ordinaire n'en met pas forcément plein la vue.

Mais on est surtout frustré par le fait que le film s'attarde uniquement sur l'incendie de la plateforme Deepwater et pas du tout sur les conséquences désastreuses et les vaines tentatives pour fermer la fuite sous-marine. On déplore également une certaine caricature des causes de la catastrophe : il y a une affaire de gros sous, bien entendu, mais est-ce seulement cela ? Les gens de BP sont tous plus ou moins représentés soit comme des enfoirés avides de fric soit comme des incompétents et a contrario le personnel et le patron de la plateforme (louée par BP) sont présentés comme des gars ayant les pieds sur terre et n'étant pas influencés par les retards et les pertes économiques potentielles. Cela paraît un peu trop manichéen comme vision et on peut imaginer que, comme pour toute catastrophe, l'arbre des causes est bien plus complexe que cela.

Malgré ces faiblesses, cela reste un film très efficace qui rend bien hommage aux victimes (humaines) de cette catastrophe.

D'un point de vue ludique je connais assez mal le thème de la catastrophe naturelle (ou non) car je reste à ma très grande honte un adepte de la guerre sur table. Bien entendu il y a Pandémie mais il faudrait que je teste aussi un autre jeu du même genre, Flash Point : Fire Rescue où l'on incarne des pompiers tentant de sauver les victimes d'un incendie. A ma connaissance (limitée), je crois qu'il n'existe pas de jeu de plateau traitant de tremblement de terre ou autres terrifiantes catastrophes pouvant frapper nos contrées...

note_ludix_3

deepwater_03

deepwater_04