spider_man_3_01Spider-Man : No Way Home de John Watts avec Tom Holland, Zendaya ou encore Benedict Cumberbatch.

Pour la première fois dans son histoire cinématographique, Spider-Man, le héros sympa du quartier est démasqué et ne peut désormais plus séparer sa vie normale de ses lourdes responsabilités de super-héros. Quand il demande de l'aide à Doctor Strange, les enjeux deviennent encore plus dangereux, le forçant à découvrir ce qu'être Spider-Man signifie véritablement.

Il était bien entendu impossible que je loupe de troisième opus du Spider-Man made by MCU au vu des "rumeurs" qui couraient sur la possibilité d'y réunir tous ceux qui  avaient incarné l'homme-araignée et de leur faire affronter tous les grands méchants apparus sur grand écran.

Attention aux spoilers pour la suite de cet avis.

Malgré une tonne d'action et du fan service à tous les étages (ce qui est sympa puisque je suis fondamentalement un fan), j'ai été globalement déçu. Car en dehors du plaisir de croiser à nouveau tout un tas de personnages vus sur grand (ou petit) écran, on est frustré par leur traitement.

Du côté des super vilains, en dehors du Bouffon Vert qui est (un peu) travaillé (même si cela reste finalement assez caricatural), les autres ne sont que des faire-valoir. Je m'attendais par exemple à ce que le Docteur Octopus prenne le rôle du méchant pas si méchant qui conseille le héros mais même pas. Les autres sont pires, ils ne sont essentiellement là que pour la baston et quelques répliques au service du fan service.

spider_man_3_05Du côté des Spider-Men, j'ai été particulièrement déçu par la façon dont ils sont introduits. Cela vient certainement du fait que la surprise était éventée depuis longtemps : je ne sais pas si le studio a mal géré les fuites ou si c'était orchestré mais je pense qu'il était dommage de savoir à l'avance que Tobey Maguire et Andrew Garfield seraient de la partie. De fait l'arrivée des deux autres incarnations de l'homme araignée fait un peu pschitt (d'autant que Maguire a pris un sacré coup de vieux et/ou qu'ils ont loupé son maquillage).

Quant au scénario, il est basique et ses rebondissements sont soient connus à l'avance (le multivers et le débarquement des super vilains et de leurs homologues) soient prévisibles (oh Octopus à la rescousse alors qu'on veut nous faire croire qu'il va démembrer Andrew Garfield). On termine sur un Tom Holland qui tire manifestement se révérence au MCU car, si j'ai bien compris, Sony reprend le contrôle de la licence après ce film ce qui expliquerait sa conclusion où Parker coupe tous les ponts avec ses amis et les Avengers.

Au final, même si j'ai passé un moment relativement sympathique, je trouve qu'on est vraiment passés à côté d'un film qui aurait pu être culte. C'est dommage.

D'un point de vue ludique, ce No Way Home est par contre assez amusant puisqu'il permet de mettre en scène des combats épiques entre plusieurs Spider-Men et plusieurs super vilains. Il y a vraiment de quoi s'amuser avec Heroclix ou Marvel Crisis Protocol au cours de quelques escarmouches impliquant de nombreux combattants...

spider_man_3_04

spider_man_3_03

spider_man_3_02