Eisenhorn-Coverart-RGBC'est la semaine dernière que Warhammer Community a annoncé la grande nouvelle : une série TV centrée sur l'Inquisiteur Eisenhorm serait en cours de préparation.

Le ton de l'annonce est cependant donné : il ne s'agit que des tout premiers travaux préparatoires et rien n'est encore fait. Il est donc beaucoup trop tôt pour s'enthousiasmer.

Pour ma part, comme j'ai déjà pu l'exprimer sur la Tribune Ludique, je suis tout ce qu'il y a de plus sceptique. Même si je pense que Warhammer 40k est certainement le meilleurs univers disponible dans le cadre de notre activité ludique, je ne suis pas totalement convaincu de son intérêt en dehors.

Certes on ne peut pas lui nier une certaine profondeur et une noirceur intéressante mais par bien des aspects il est également très caricatural avec ses immenses Space Marines en armure énergétique de toutes les couleurs ou ses Orks particulièrement second degré et ne cadrant pas vraiment avec le reste.

C'est un univers qui s'est construit sous nos yeux et auquel nous nous sommes habitués. Mais "nous" sommes très peu nombreux car le jeu avec figurines est un marché de niche et le public visé par une série se doit d'être bien plus large. Je crains que ce public cible ne soit pas forcément aussi tolérant que nous vis à vis de certaines faiblesses de l'univers. Ou pire encore que la série soit obligée de faire des concessions inacceptables pour tout fan de Warhammer 40k.

Je n'ai pas lu les romans concernant l'Inquisiteur Eisenhorm, ils ont la réputation d'être excellents et semblent éviter certains pièges (les Space Marines y sont rares si j'ai bien compris). Mais ils mettent en avant l'autre gros problème de l'univers, à savoir son côté hautement non politiquement correct. Ce dernier point devra être traité avec intelligence en posant les bonnes questions et en soulignant que si l'Imperium est bien la seule chance de survie de l'Humanité, il ne peut pas en être l'avenir car il en bafoue toutes les valeurs. C'est un point sur lequel Games Workshop ne s'attarde jamais mais que la série ne pourra pas éviter de traiter...

Malgré ces réticences, j'avoue être très curieux de voir ce qu'un tel projet pourrait donner. Je croise donc les doigts pour qu'il aboutisse et qu'il nous en mette plein les yeux.