chroniques_ludiques_2011

C'est lors du séance ludique à Granville que j'ai pu tester l'Île Interdite.

ile_interdite_01

J'ai beaucoup entendu parlé du jeu à sa sortie et j'avais jusque là hésité à l'acheter car les avis divergent sur sa qualité : pour les uns c'est un Pandémie sans substance, pour les autres c'est une adaptation très réussie.

Nous avons donc fait une première partie avec Mme fbruntz : nos aventuriers ont affronté les risques d'inondation sans trop de sueurs froides et les quatre trésors ont été réunis rapidement, l'évacuation  eu lieu sans encombre. Clairement le jeu avait été trop facile et nous nous sommes replongés dans les règles pour nous apercevoir que je m'étais trompé sur certains points : par exemple il faut bien défausser les cartes inondations correspondant à des lieux ayant disparu du plateau de jeu et lorsqu'un joueur donne des cartes Trésor à un autre, le flux va dans un seul sens et pas dans les deux.

Frustrés par une partie si facile et surtout par les grossières erreurs d'application des règles, nous avons donc enchaîné avec une deuxième partie. Les choses ont été plus tendues : l'inondation a été plus complexe à gérer nous obligeant à faire attention à protéger les temples cachant les trésors mais aussi à l'héliport ET aux lieux permettant de le rejoindre pour fuir en fin de partie. Cependant nous avons quand même réussi à fuir l'Île avec nos quatre trésors...

Bilan de cette petite séance (à prendre avec des pincettes après seulement 2 parties dont une jouée avec des erreurs de règles) : plutôt mitigé. Le système est une adaptation de Pandémie mais contrairement à Defenders of the Realm (l'autre petit frère de Pandémie), l'Île Interdite le simplifie à l'extrême.
Cela marche très bien, c'est rapide et surtout c'est accessible au "grand public" (c'est un jeu que je pourrais - ou plutôt vais -  offrir à des membres de ma famille non experts en jeux de plateau).
Cependant nous n'avons pas ressenti la même tension qu'à Defenders of the Realm où à certains moments il fallait vraiment s'arrêter deux minutes pour réfléchir aux actions à mener. Sur l'Île Interdite, le panel d'actions est réduit et l'on sait très rapidement ce qu'il faut faire et quand. En gros cela nous a paru un poil trop évident.
Ceci dit je pense que cela peut parfaitement venir du jeu à 2 qui semble peut-être plus facile qu'à 3 ou plus : en effet, à 2 il est tout de suite plus facile de rassembler les cartes trésors qui sont moins éparpillées que dans le jeu à 3 ou plus, de même il est certainement plus facile de réunir 2 joueurs à l'héliport pour s'enfuir que dans une configuration où les joueurs sont plus nombreux. Bref, c'est à tester à 3 ou plus dès la prochaine réunion de famille (je nourris toujours la secrète ambition de convertir mes neveux aux jeux de plateau ^^).

Pour faire plus court : c'est un bon jeu qui marche bien mais qu'il ne faut pas pratiquer trop souvent et que je réserverai à des initiations ou réunions de famille.