stranger_things_01

La saison 2 de Stranger Things a fait l'objet d'une bonne campagne de com' sur Facebook ce qui m'a permis de découvrir l'existence de cette petite série et d'en regarder la première saison...

A Hawkins, en 1983 dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d'amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre "11" sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

Ambiance années 80 pour cette série. On replonge dans l'atmosphère des Goonies ou plus encore du plus récent Super 8 en suivant les aventures d'une petite bande de gamins un peu geek avant l'heure (ils jouent aux jeux de rôle ces attardés sociaux et ils sont membres du club de radio et de vidéo, oui vous n'échapperez pas à certains clichés) prise au coeur un complot gouvernemental autour d'un portail interdimensionnel. Je n'en dis pas plus pour ne pas vous spoiler.

stranger_things_03

Sur le papier, il y a des choses très intéressantes à développer. Mais si la série se regarde avec plaisir grâce à cette atmosphère si particulière et aux histoires croisées des différents protagonistes, j'ai été vaguement déçu par le fond de du récit qui au final se révèle assez classique. Et c'est bien entendu sans compter un certain nombre d'incohérences et de situations pas super crédibles : on imagine par exemple assez mal qu'un complexe de recherche ayant pignon sur rue n'interpelle pas plus que cela les habitants de la petite bourgade tranquille...

Malgré tout le format court (moins d'une dizaine d'épisodes) et la qualité du casting (Winona Ryder est épatante et sa VF également, David Harbour est pas mal aussi) font qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Cerise sur le gâteau, même s'il y a un cliffhanger il est assez ouvert pour considérer que la série se résume à cette première saison. On a envie de connaître la suite mais on n'a pas l'impression d'être coupé en pleine action.

note_ludix_3

stranger_things_02

stranger_things_05

stranger_things_04