tic_03The IT Crowd de Graham Linehan avec Richard Ayoade, Chris O'Dowd ou encore Katherine Parkinson.

Chez Reynolds Industries, les hautes tours de l'entreprise sont remplies de beaux et heureux employés qui ne tarissent pas d'histoires de succès. Sauf ceux qui travaillent dans le sous-sol : le département du support informatique. Alors que leurs collègues évoluent dans un cadre magnifique, Jen, Roy et Moss doivent se contenter d'une cave sombre et horrible, et se battre pour en faire un environnement vivable...

J'ai découvert The IT Crowd via des publicités Facebook alors que j'étais en plein visionnage de The Big Bang Theory. Ces extraits m'ayant bien faire rire et la série m'ayant été en plus conseillée ici-même (merci Baygon ^^), j'ai me suis attaqué à ses cinq saisons (mais seulement 25 épisodes) avec enthousiasme.

Je ne l'ai pas regretté du tout. Certes, il faut être fan de l'humour et du délire britanniques mais les aventures de Jen, Roy et Moss m'ont bien fait rire. La première est nommée à la tête du service d'assistance informatique d'une grande boite alors qu'elle n'y connaît absolument rien tandis que les deux autres forment son équipe d'informaticiens complètememt farfelus.

tic_02Outre les références plutôt bien documentées à l'informatique et à la culture geek (même si sur ce dernier point la série ne va pas aussi loin que The Big Bang Theory), The IT Crowd nous plonge également dans les délires de la multinationale Reynolds Industries et de ses patrons (le père puis ensuite le fils). C'est le plus souvent à mourir de rire (la présentation d'Internet de Jen ou la réaction de Moss face à un incendie sont hilarantes) et, malheureusement c'est beaucoup trop court. C'est ce dernier point qui ne lui a certainement pas permis d'atteindre la popularité de The Big Bang Theory, faute d'avoir pu développer ses personnages principaux et secondaires.

Mon seul regret concerne Moss, un geek complètement renfermé et beaucoup trop caricatural à mon goût. Dans le même genre, Sheldon Cooper de The Big Bang Theory est à mon avis plus réussi. Mais là encore cette impression vient certainement du fait que la série a été beaucoup trop courte pour donner une réelle épaisseur au personnage.

Attention, The IT Crowd est absolument à regarder en VO, j'ai tenté la VF mais j'ai rapidement abandonné car on perd clairement une partie de l'humour de la série. Pour s'en convaincre il suffit de regarder la scène de l'embauche de Jen dans les deux versions, le jeu de Katherine Parkinson étant bien plus riche que celui de sa doubleuse.

tic_01

tic_05

tic_04