warcasterPrivateer Press fait partie des rares éditeurs du secteur du jeu avec figurines à réussir à survivre depuis de longues années. En soi c'est déjà un exploit. Son jeu phare (le seul qui marche ou qui eut marché comme on dit), Warmachine, aurait même pu se faire une vraie place au soleil aux côtés de Warhammer 40k mais Privateer Press semble avoir loupé un truc dans sa carrière et le jeu se contente désormais de vivoter tranquillement. J'avoue avoir laché prise un peu après la v2 du système qui, essentiellement orienté vers le tournoi, ne s'adressait pas à moi. De fait je ne sais pas trop pourquoi l'avenir radieux des Warjacks ne s'est pas concrétisé...

Après moult initiatives ludiques plus ou moins réussies, de Monsterpocalypse à Level 7, l'éditeur tente une nouvelle aventure avec Warcaster Neo-Mechanika.

Ce nouveau jeu projette les Royaumes d'Acier dans le futur, 5000 ans après la période décrite dans Warmachine et qui serait désormais connue sous le nom de l'Age de l'Oubli. L'Humanité aurait conquis la galaxie et y aurait fichu le bazar. Le jeu ne ferait pas appel à la magie ou aux elfes de l'espace (ce ne serait pas qu'un Warmachine dans le futur), il mettrait en scène des combats entre Warcasters et leur suite (une trentaine de figurines par armée avec des unités de 3 à 5 figurines).

Bref, c'est Warmachine 5K et cela manque singulièrement d'originalité. Et même si Privateer Press revendique presque officiellement la comparaison avec Warhammer 40k, je trouve que la démarche est assez ridicule. Cependant j'ai toujours aimé le concept de base de Warmachine et je garde un faible pour les Warjacks des premières factions du jeu. Je suis donc assez curieux de voir ce que ce nouveau jeu peut fournir en matière de figurines. Cependant je ne lui prédis pas un grand avenir, je crains plutôt que cela ne soit qu'une n-ième vaine tentative de l'éditeur pour se relancer.

Wait and see.